Le domaine de Millon Son histoire

Le domaine de Millon Son histoire

Le pin maritime a été le principe créateur du Domaine de Millon. A la fois lieu d’habitation et lieu d’exploitation industrielle de la résine de pin, Millon a été jusqu’à la génération précédente de la famille Laboille-Moresmau, un lieu de production de térébenthine. A partir de ce produit, on obtient par distillation et purification l’essence de térébenthine d’une part et la colophane d’autre part.

Une activité secondaire de négoce du liège, autre produit local a consolidé le lien étroit entre Millon et le massif forestier.

De la résine au tourisme

L’ancienne usine, détruite il y a une quinzaine d’années par la nouvelle génération, a laissé place à une esplanade surplombant l’étang réaménagé de Millon. Elle accueille aujourd’hui les chalets Liège et Fougère.